Léman Bleu

Actualités


29 septembre 2015 - 19h47

L'occupation du Grütli a coûté 160'000 francs aux contribuables

Les requérants avaient occupé plusieurs semaines le Grütli Les requérants avaient occupé plusieurs semaines le Grütli

L'occupation de la maison du Grütli et de la salle du Faubourg par des requérants d'asile a coûté 160'000 francs à la ville de Genève. C'est l'annonce faite aujourd'hui par le Conseil Administratif aux élus municipaux de la Commission des finances. Ces frais comprennent le mandat de médiateur. Ueli Leuenberger, conseiller national Vert, a en effet été payé 20'000 francs par la Ville.

Qui va payer?

La droite municipale s'insurge de ce montant. Elle exige le remboursement par le collectif "No Bunkers".

On s'en rappelle, une trentaine de requérants déboutés avait occupé près de trois semaines la Maison du Grütli. Un moyen, selon eux, de dénoncer leurs conditions d'accueil à Genève. Ils avaient ensuite passé le reste de l'été dans un autre bâtiment communal, la salle du Faubourg.