Léman Bleu

Actualités


04 mai 2015 - 13h08

Procédure disciplinaire: Thomas Barth demande la récusation de Barthassat et Hodgers

Thomas Barth, Maire PLR de Veyrier Thomas Barth, Maire PLR de Veyrier

Une lettre recommandée de 11 pages, signée de l’ancien Bâtonnier Pierre de Preux, adressée le jeudi 30 avril 2015 au Conseil d’Etat : par ce document, le Maire de Veyrier, Thomas Barth, demande officiellement au Conseil d’Etat, par voie juridique, la récusation de MM Hodgers et Barthassat dans l’affaire de la procédure disciplinaire ouverte à son encontre.

Pour Thomas Barth, ces deux magistrats ne peuvent être juges et témoins. Concernant M. Hodgers, la demande de récusation fait état d’une « prévention extrêmement forte (du conseiller d’Etat) à l’encontre de M. Barth ». Le document cite deux pressions exercées (à ses yeux) par le magistrat : l’une envers le président de l’association Pic-Vert, M. Gottschall ; l’autre, envers Thierry Oppikofer, directeur et rédacteur en chef de « Tout l’Immobilier ». Ce journal est qualifié par le conseiller d’Etat de « Pravda de Thomas Barth ».

Pour résumer l’esprit de la demande de récusation, Thomas Barth, représenté par l’ancien Bâtonnier, estime que M. Hodgers s’est beaucoup trop engagé personnellement dans la querelle pour pouvoir, au sein du Conseil d’Etat, statuer sereinement et impartialement sur la procédure disciplinaire engagée contre le Maire de Veyrier.


Information Decaprod