Léman Bleu

Actualités


06 septembre 2015 - 18h50

« Sans les proches aidants l’IMAD devrait tout simplement doubler ses effectifs »

Samedi c’était la journée nationale de l’aide et des soins à domicile. Actuellement à Genève la demande pour ce type de service est en augmentation. « Sans les proches aidants l’institution genevoise de maintien à domicile devrait tout simplement doubler ses effectifs » explique Peter Mosimann, secrétaire général de l’IMAD. Les proches aidants sont un élément essentiel de l’économie invisible. En Suisse on estime à 3.7 milliards de francs la somme qu’il faudrait débourser pour les rémunérer.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.