Léman Bleu

Actualités


28 octobre 2020 - 18h01

11 000 doses de vaccin contre la grippe pour le personnel des HUG

A Genève, comme d’autres cantons suisses, beaucoup de pharmacies sont en rupture de stock de vaccins contre la grippe. Aux Hôpitaux universitaires de Genève, la campagne de vaccination a débuté. Elle concerne le personnel soignant et certains patients à risque.

11 000 doses pour le personnel soignant des HUG 

Un geste simple et rapide. Depuis lundi, le personnel soignant des HUG peut se faire vacciner contre la grippe. 11 000 doses sont à leur disposition durant 6 semaines. Isabelle, assistante en soins de santé, se fait vacciner chaque année: "Cette année la motivation est encore plus grande à cause du COVID-19. Je me vaccine pour me protéger moi, les patients et mes proches", explique-t-elle. 

1500 collaborateurs vaccinés depuis lundi 

L’année dernière, près de 50% du personnel soignant s’était vacciné contre la grippe. Cette année, en pleine pandémie de COVID-19, ils sont plus nombreux à solliciter la vaccination. " Nous avons déjà vacciné, depuis lundi, 1500 collaborateurs. Ce qui est près du double par rapport aux autres années", analyse Hervé Bieille, infirmier du service de santé du personnel des HUG. 

Le vaccin contre la grippe, un geste barrière supplémentaire contre le COVID-19 

Aux HUG, la campagne de vaccination concerne également les patients les plus fragiles et leurs proches. Le vaccin contre la grippe, c’est un geste barrière supplémentaire dans la lutte contre le COVID-19." La vaccin nous permet de faire la différence entre le COVID-19 et la grippe saisonnière", indique Catherine Sacquart, infirmière du service de santé du personnel des HUG.

Pas de rupture de stock de vaccin au HUG 

Dans le service de médecine de premier recours des HUG, on vaccine aussi sans restriction de doses de vaccins. Toute personne sans médecin traitant peut venir ici se faire inoculer le vaccin contre la grippe saisonnière. Le professeur Humair relativise les récentes ruptures de stocks de vaccin. " Il n'y a pas d'urgence à vacciner aujourd'hui ou au mois d'octobre puisque l'épidémie de Grippe ne vient jamais avant le mois de décembre. On vaccine entre mi-octobre et mi-décembre pour que les patients soient protégés", rassure le médecin adjoint en médecine de premier recours des HUG. 

 Les autorités sanitaires conseillent aux personnes âgées et à risque de se faire vacciner pour éviter toute complication. 

Denis Palma

 

 

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.