Léman Bleu

Actualités


10 décembre 2020 - 17h16

130 millions de pertes pour Genève Aéroport

La crise sanitaire, les restrictions de déplacement, les quarantaines ont des conséquences sur l’activité aérienne. Genève aéroport comptait cet hiver sur les charters pour relancer partiellement son activité, mais malgré l’ouverture des pistes de ski en Suisse, il y aura peu de touristes étrangers.

Un aéroport qui sonne toujours creux. Depuis mars, le nombre de passagers est en chute libre à Genève. Il n’y avait quasiment plus de passagers en avril. L’activité a repris timidement cet été avec 67% de passagers en moins au mois d’Août. Mais depuis septembre, la baisse s’est accentuée. Jusqu’à 90% de passagers en moins en novembre par rapport à 2019. Les charters de skieurs en hiver auraient dû offrir une bouffée d’oxygène, mais ce ne sera pas le cas.

Jusqu’à maintenant, sur l’ensemble de l’année, l’aéroport qui connaissait une évolution exponentielle a compté 67% de passagers en moins, soit près de 6 millions de voyageurs. Genève Aéroport réalisera cette année une perte d’environ 130 millions de francs.

Grâce à une politique de réduction des coûts, l’aéroport a réussi à éviter les licenciements collectifs, mais jusqu’à quand ? La direction espère retrouver un niveau de trafic normal en 2024.

Gilles Miélot

Une réalité que partage l’ensemble des aéroports européens. «La situation est même pire dans certains pays particulièrement assujettis au tourisme» explique Xavier Tytelman, consultant en aéronautique. Après des années de prospérité, le milieu de l’aviation traverse une grave crise économique: «On sait que ça va mettre 4 ou 5 ans minimum pour retrouver le niveau de trafic de 2019.» L’emploi pourrait être gravement atteint par cette baisse d’activité: «La seule variable sur laquelle on peut jouer c’est l’humain. Ayant moins de trafic, il y a moins besoin d’hôtesses d’accueil et de bagagistes par exemple.»

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.