Léman Bleu

Actualités


16 janvier 2020 - 18h12

135'000 francs pour assurer la sécurité du match Servette-Bâle

135'000 francs… dont 101'000 pris en charge par l’Etat. C’est le coût lié au dispositif de sécurité mis en place dans les rues à l’occasion de la rencontre Servette-Bâle en novembre dernier. Trop, pour le député Sylvain Thévoz, qui a interpellé l’Etat dans une question urgente en novembre dernier.

Concrètement, le député demande au Conseil d’Etat de changer de méthode en favorisant le dialogue et en soutenant les clubs, plutôt que de mettre en place trop large encadrement policier. Pour l’Etat, le dialogue est effectivement important, mais il ne peut pas suffire.

Un budget conséquent pour le club

Du côté du principal club de football de la région, le Servette FC, on estime que la situation à Genève reste stable.

Mais le budget sécurité reste conséquent pour le club. A l’intérieur du stade, il est entièrement pris en charge par le Servette. En ce qui concerne les rues, l’Etat finance entièrement la sécurité en-dessous de 200 heures de travail cumulées. Au-dessus, l’excédent est pris en charge à 25% par le club.

Lea Job 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.