Léman Bleu

Actualités


19 mars 2021 - 18h28

20 employés de la Migros licenciés

Le licenciement de 20 employés de la Migros provoque la colère d’Unia. Le syndicat dénonce des licenciements abrupts sans réelle consultation avec les partenaires sociaux alors même que le chiffre d’affaires du géant orange a fortement augmenté depuis le début de la crise. 

Les vestes rouges du syndicat sur le dos pour ne pas être reconnus, ces deux anciens employés de la Migros ont tenu à témoigner. Après plusieurs dizaines d’années d’ancienneté pour certains, ils ont été licenciés de manière abrupte. Un choc énorme pour eux. Devant ses employés, les responsables de Migros Genève avancent des raisons économiques et une restructuration nécessaire. 

Selon Unia, Migros Genève a procédé au licenciement collectif de 20 employés de la centrale de l’enseigne. Les deux employés qui témoignent le font à visage couvert car ils prennent un risque en s’exprimant. Le plan social, disent-ils, prévoit une pénalité de 6000 CHF à celui qui rompt le silence. Une clause intolérable selon Unia.  

Pour le syndicat, ces licenciements sont incompréhensibles pour une coopérative tel que Migros dont le chiffre d’affaires est florissant depuis le début de la crise sanitaire. 

Contactée, Migros Genève nous a répondu par écrit : Il ne s’agit pas d’un licenciement collectif. Migros Genève a effectué 16 résiliations de contrat le mois passé. 4 autres employés sont concernés sous forme de retraite anticipée. Une clause de confidentialité a en effet été prévue, ce qui est d’usage. Cette mesure difficile participe aux efforts de notre coopérative destinés à lui permettre de rester concurrentielle et de s’adapter à l’évolution des modes de consommation. 

Denis Palma 

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.