Léman Bleu

Actualités


28 janvier 2021 - 19h13

66 lettres d’amour et de désamour à Genève

Qu’écririez-vous si vous deviez rédiger une lettre à votre ville? Valérie Bierens de Haan s’est posé la question et publie un recueil de 66 lettres d’amour et de désamour à Genève. Parmi celles et ceux qui ont participé au projet, des personnalités genevoises de tous bords mais pas que. «Je voulais faire connaître des inconnus», sourit la journaliste. Avec ces lettres, donc, 66 portraits de ces écrivains en herbe, tels qu’un sans-abri, une chanteuse de rue ou une poétesse de 10 ans. 

Dans ces lettres parfois pleines de tendresse, parfois empreintes de critiques, Valérie Bierens de Haan souligne le contraste qui revient sans cesse. «On réalise que Genève suscite beaucoup de sentiments, elle ne laisse jamais indifférent.» La journaliste elle-même admet de pas avoir particulièrement aimé Genève jusqu’à venir y travailler. Cet amour pour Genève qu’elle cultive depuis plusieurs années, elle l’exprime en conclusion de son livre publié aux éditions Slatkine: «Le bonheur n’est-il pas tout simplement d’avoir quelqu’un à aimer ? Je t’aime Genève.»

 

Léa Frischknecht

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.