Léman Bleu

Actualités


25 février 2019 - 17h56

900 signatures contre une décharge

Aujourd’hui ce sont les traces du trafic qui crispent M. Bovo. Mais à cette poussière pourrait s’ajouter celle d’une décharge qui s’étendrait à partir de 10 mètres en face de chez lui. M. Bovo a signé la pétition lancée par une habitante du hameau de Crest d’El.

200 camions en moyenne par jour, un chiffre confirmé par le directeur du Service de géologie, sols et déchets. Le projet fait partie du plan directeur validé par l’Etat. La décharge servirait à stocker des matériaux d’excavation produits par les chantiers genevois, que les gravières du canton ne peuvent plus absorber.

Les mesures prévues pour limiter les impacts sont insuffisantes pour les pétitionnaires. Des séances d'information ont déjà eu lieu dans les communes. Mais ils souhaitent rencontrer le conseiller d’Etat en charge pour trouver un autre emplacement ou réduire le temps de stockage. Si le projet franchit toutes les étapes, la décharge apparaîtrait dans un an, pour une durée de 10 années.

                                                                                                                                Priscilia Chacón

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.