Léman Bleu

Actualités


08 mars 2021 - 17h12

À Claparède, 3 étudiants collectent des protections périodiques

Un peu partout dans le monde, des personnes ne mobilisent contre la précarité menstruelle. En Ecosse, les produits hygiéniques sont désormais gratuits. La France planche elle aussi sur la question. En Suisse, les initiatives sont pour l’instant essentiellement locales. Au Collège Claparède, trois étudiants ont organisé une collecte de serviettes et tampons pour les mettre à disposition dans l’établissement.

 

La pause du matin vient de commencer. Erwin, Angèle et Caroline sont tous trois dans les starting blocks, à leur stand. Aujourd’hui, c’est collecte de produits hygiéniques. Une idée d’Angèle Steiner, suite à son travail de matu sur le tabou des menstruations. 

"J'espère que l'on recevra beaucoup de serviettes", dit la jeune femme, et de rajouter "Mais aussi que des garçons s'impliqueront pour montrer qu'on est tous ensemble!". Fédérer autour des règles. On pourrait dire, pas une mince affaire…. Et pourtant, Erwin Hämmerli dit s'être senti touché par l'initiative d'Angèle, au point de participer à l'organisation de la collecte.

Tous concernés

Certains garçons sont effectivement venus équipés ce matin. D’autres choisissent de participer financièrement à la collecte. Une agréable surprise pour notre trio.

Objectif de cette collecte, en finir avec le tabou des règles mais aussi lutter contre la précarité menstruelle. Une initiative solidaire, dont le fruit sera ensuite mis à disposition des élèves dans l’établissement. "Dans les toilettes nous allons installer des boîtes en bois, fabriquées par des élèves et des professeurs, pour y placer les protections périodiques. L'idée, c'est d'en prendre quand on en a besoin mais aussi d'en remettre de temps en temps, pour créer une sorte de chaine solidaire", explique Caroline Gros, membre du trio organisateur.

Ce matin en l’espace de vingt minutes, de nombreux paquets de serviettes et tampons ont été donnés, mais aussi de l’argent. De quoi fournir des protections périodiques pour de longues semaines. 

 

Julie Zaugg

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.