Léman Bleu

Actualités


07 mars 2021 - 20h51

A Nyon, une écrasante victoire pour la Gauche

Dans la pénombre de la place du château de Nyon, les cris de joie de la plateforme de gauche résonnent. Alors que la Municipalité était passée à droite en 2016, les cinq candidats de gauche à la Municipalité sont élus au premier tour. Suivis avec près de 20% d’écart par les cinq candidats du ticket de centre-droit, qui perdent donc, quoi qu’il arrive, la majorité à l’exécutif.

Les cinq candidats de gauche élus au premier tour 

Le Vert Pierre Wahlen domine les suffrages avec 56,91% des voix. Suivi de très près par sa colistière socialiste, Stéphanie Schmutz (56,89%). La Verte Elise Buckle(55,37%), le syndic sortant Daniel Rossellat (55,19%) et le socialiste Alexandre Démétriadès (54,51%) sont également élus au premier tour. C’est donc l’intégralité du ticket de gauche qui accède directement à la Municipalité. «Les écarts sont incontestables, cela montre que les préoccupation d’écologie et de solidarité sont au cœur de la population nyonnaise», se réjouit Alexandre Démétriadès. «Il va maintenant falloir savoir gérer cette nouvelle majorité.» 

«Pour nous, cela implique une large réflexion pour le second tour»

Il aura fallu attendre la tombée de la nuit pour que les résultats tombent avec presque trois heures de retard par rapport à ce qui était estimé. Cette année, pas de proclamation officielle sur la place du château, mais l’affichage des résultats sur les vitres d’une salle proche. La liste à peine fixée, les candidats présents et leurs soutiens se pressent les uns après les autres. Chacun la regarde et la relit. Pour les candidats du ticket de centre-droit, le coup est dur. «Félicitations à la gauche qui fait un superbe résultat, reconnait Vincent Hacker, candidat Vert’Libéral de la liste de centre-droit. Cela implique qu’il va falloir réfléchir à comment appréhender ce second tour.» 

Lui et ses quatre colistiers arrivent derrière les cinq candidats de gauche. Le candidat du parti indépendant nyonnais Claude Uldry (35,93%). Les candidats PLR Roxane Fauraut Linares (34,11%) et Maurice Gay (32,92%). Le Vert’libéral Vincent Hacker (32,85%). Et le candidat UDC Sacha Soldini (30,10%).

Plus que deux places à pourvoir à la Municipalité

Le candidat apolitique Raphaël Weisskopf fait moins bien que ses 14% obtenus en 2016 (9,47%). Les cinq candidats du Parti Pirate et le candidat du Centre Tefik Rashiti sont sous la barre des 5%.

Il ne reste donc plus que deux places à pourvoir à la Municipalité de Nyon. Réponse après le second tour, le 28 mars prochain.

Lea Job 

Avant l'annonce des résultats, le syndic sortant et réélu Daniel Rossellat espérait une élection au premier tour. 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.