Léman Bleu

Actualités


17 avril 2018 - 16h02

A Onex, une structure médicalisée pionnière fait des émules

Maria Guinnard, 82 ans. Depuis 5 jours elle est hospitalisée mais pas dans un hôpital. A cité générations, dans une unité d’accueil médicalisée à Onex. Après une chute seule chez elle pendant la nuit, elle souffre d’un léger traumatisme cranien. "Ici, on est comme à la maison."

Cette unité d’accueil temporaire médicalisée est unique en Suisse.Elle est destinée aux patients très agés dont l’état de santé nécessite une prise en charge urgente mais pas d’examens poussés.

Le docteur Philippe Schaller en est un des fondateurs. Pour ce médecin généraliste, spécialiste de l’organisation des systèmes de santé, cette voie intermédiaire entre hôpital et soins à domicile est une nécessité: "Ce sont des personnes agées que l'on ne peut pas déplacer dans de grandes structures, qui ont besoin d'une attention particulière. Si on les laisse trop longtemps dans un lit hospitalier, elles se fragilisent encore plus."

Eviter le traumatisme de l’hôpital mais aussi faciliter le retour à domicile du patient. Stéphane Moiroux est l’un des infirmiers coordinateurs de l’unité.  Il coordonne les différents intervenants autour du patient." Ce temps de pose ici nous permet de recontacter les soins à domicile, le médecin et de repartir d'ici avec des objectifs qui vont permettre de stabiliser ce retour à la maison."

Cette unité pilote existe depuis 3 ans. 7 chambres individuelles accueillent entre 300 et 350 patients chaque année. Ici la durée d’hospitalisation est de 6 à 7 jours, plus courte qu’en hôpital.

Autre intérêt, le coût : entre 400 et 450 francs par jour. Soit 2 à 3 fois moins que dans une structure hospitalière.

A Genève, l’Etat réfléchit a développer ce modèle dans d’autres structures. Une maison de santé comme celle de Cité générations pourrait voir le jour d’ici la fin de l’année.