Léman Bleu

Actualités


24 février 2020 - 17h35

A Perly-Certoux, deux listes s'affrontent hors des partis

A Perly-Certoux, deux listes s’affrontent dans la course aux Municipales. Leur particularité ; elles sont apolitiques. Sur les principaux enjeux qui attendent Perly, à savoir l’arrivée du tram et la forte densification, les deux listes se rejoignent.

Trois places sont à pourvoir au Conseil administratif de Perly-Certoux. D’un côté, trois candidats se présentent sous la bannière de la Devise. Prisca Wasem, Stéphan Conradin et le candidat sortant, Fernand Savigny, à la mairie depuis 25 ans. De l’autre côté, il y a la liste de l’Alternative villageoise, avec Ivan Martignoni et le candidat sortant Steve Delaude.  

La densification comme enjeu 

Si les deux listes se veulent apolitiques, donc rattachées à aucun parti, l’Alternative villageoise est née il y a une trentaine d’années, d’une scission au sein de la Devise. Mais aujourd’hui, pas de rancœur. A Perly-Certoux, les élections se jouent dans un climat de paix.

Et au niveau des enjeux principaux ces prochaines années, les deux listes se rejoignent. La commune devrait doubler ses habitants sur une quinzaine d’années, notamment avec la potentielle arrivée du tram direction Saint-Julien, d’ici quatre ans dans le meilleur des cas.

Dans son plan directeur communal, Perly-Certoux a déjà affirmé sa volonté de ne pas croître de plus de 150 habitants par année.

Lea Job 

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.