Léman Bleu

Actualités


27 février 2019 - 13h39

A. Vielliard : «Les Suisses sont libres de vivre où ils l’entendent»

Ils seraient entre 20'000 et 30'000 Suisses à vivre clandestinement en France voisine selon les estimations. Antoine Vieilliard, maire de Saint-Julien-en-Genevois est l’invité de l’Entretien. Il regrette que les écoliers suisses vivant en France soient refusés des écoles genevoises. Selon lui, «le canton traite ses propres contribuables comme des citoyens de secondes zones». «Ce genre de discriminations est totalement contraire aux accords de libre-circulation des personnes» martèle-t-il. Il estime que les Suisses devraient être libres de vivre où ils l’entendent sans être discriminés sur leur lieu de résidence. 

D’autre part, l’élu enjoint le gouvernement genevois à faire plus pour lutter contre la clandestinité des Genevois installés en France. Il estime à 40 millions d’euros le montant qui devrait être rétrocédé aux collectivités françaises : « le premier profiteur de cette fraude, c’est le canton lui-même ». 

Théo Maugué

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.