Léman Bleu

Actualités


25 novembre 2019 - 18h14

A la Sainte Catherine, les autorités jardinent

La ville de Genève la semaine dernière, le conseil d'Etat et la commune de Chêne Bourg cette semaine. Les cérémonies officielles autour des plantations d'arbres se succèdent. Abattages et plantations de végétaux sont devenus une question politique sensible. Exemple avec le Léman Express.

Pas de chêne pour Chêne-Bourg mais des ormes du Japon. Ce midi, autorités cantonales, communales et une poignée d’élèves ont manié la pelle pour planter deux arbres sur l’esplanade de la gare de Chêne Bourg. 

Ici une nouvelle gare, un parking sous terrain, une vélostation  et une esplanade totalement repensée sont presque prêts pour accueillir les premiers passagers du Léman Express. Pourtant, niveau communication on insiste plutôt sur la plantation des arbres.

Déjà la semaine dernière, Rémy Pagani convoquait la presse pour communiquer sur le reboisement aux abords de la  gare de Champel. 

Depuis une année, l’équilibre entre abattage et plantation est devenu un enjeu sensible. Un  enjeu de communication qui n’épargne évidemment pas le Léman Express. Surtout que le bilan est positif: au final 166 arbres plantés supplémentaires et une plus grande diversité des espèces.

Delphine Palma

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.