Léman Bleu

Actualités


28 février 2019 - 18h39

Agression de Saint-Jean: le procès s'ouvre lundi

Il est un peu plus d’une heure du matin dans la  nuit du 7 janvier 2017. Les deux accusés que l’on nommera G et P se retrouvent avec trois autres amis, des mineurs. Munis d’une batte de baseball et d’un casque, la bande cherche à commettre des agressions gratuites, détaille l’acte d’accusation.

Ils prennent alors pour cible au hasard deux personnes âgées de 36 ans et 37 ans qui discutent à une table située sur les voies couvertes de Saint-Jean.

Ils leur demandent une cigarette. Puis, les coups pleuvent, extrêmements violents. G assène plusieurs coups de batte de baseball à la tête et au corps de l’un des deux hommes qui tombe sous les coups. Deux mineurs s’acharnent sur lui en lui donnant des coups de pieds de « type pénalty » à la tête.

La seconde victime réussie à prendre la fuite dans la rue de Saint-Jean. Mais ses agresseurs, G, P et un de leurs amis mineurs, le prennent en chasse. Ils le rattrape 200 mètres plus loin devant le Temple de Saint-Jean où il est sauvagement passé à tabac, notamment à coups de casque de moto et de batte de baseball. Les agresseurs ciblent la tête. Ils lui assènent des « tirs de pénalty au crâne. »

Les sirènes de police font fuir les agresseurs. Les deux victimes oscillent durant plusieurs semaines entre la vie et la mort. Ils subissent plusieurs interventions chirurgicales. Dans les deux cas les séquelles neurologiques sont graves et irréversibles.

Les deux prévenus, majeurs, seront jugés lundi pour tentative d'assassinat. Leurs auditions prévues dans l'après-midi s'annoncent sous haute tension. 

Denis Palma

 

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.