Léman Bleu

Actualités


10 juillet 2020 - 14h40

Alexandre Kominek: «Être un petit gros, ça forge»

Après avoir quitté son appartement parisien pour se confiner chez sa mère, à Genève, Alexandre Kominek espère reprendre gentiment son rythme de vie effréné. L’humoriste et comédien genevois revient sur son enfance qu’il qualifie volontiers de turbulente mais «pas criminelle» non plus.

Comme avec beaucoup de sujets que certains pourraient considérer comme délicats, Alexandre Kominek parle avec dérision du surpoids qui a marqué sa jeunesse. «J’étais un petit gros mais pas un petit gros victime», sourit celui qui a forgé sa répartie et son caractère sur les remarques des autres. Il admet toutefois que l’adolescence fut plus difficile, notamment avec les filles. Mais le comédien tire le positif de cette période ingrate: «Ca forge, ça fait des sketchs… puis quelques années plus tard, ça donne l’occasion de se venger!»

Une «grande gueule» et un côté provocateur qui ne datent donc pas d’hier. Son envie de s’affirmer l’a même poussé à courir nu dans les couloirs du Cycle d’Orientation… au prix que quelques renvois. 

 

Léa Frischknecht

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.