Léman Bleu

Actualités


07 septembre 2016 - 15h06

Amélia Christinat s'est éteinte ce matin

Amélia Christinat s’est éteinte ce matin dans sa 91ème année. La nouvelle nous a été confirmée par sa famille. La militante socialiste, surnommée « la pasionaria », a marqué l’histoire de son parti et du féminisme suisse. Elle fut la première socialiste genevoise à accéder au Conseil national en 1978.

Ami fidèle, le conseiller national Manuel Tornare lui rend hommage:

Elle était pour moi la double conscience du Parti socialiste. À la fois féministe et d'orgine ouvrière, elle nous rappelait que le PS n'était pas seulement un parti d'intellos. »

Personnalité attachante à l’accent tessinois prononcé, la politique était sa passion. Adorée des siens, féministe convaincue, ses joies et ses larmes ont rythmé chaque dimanche électoral. En 2011 encore, elle distribuait les bons et les mauvais points de la classe politique genevoise à Uni Mail.

Résolument optimiste malgré les épreuves, Amélia transmet aujourd’hui sa flamme à la nouvelle génération.

 

Valentin Emery / Jérémy Seydoux

L'hommage de Manuel Tornare et Pascal Décaillet