Léman Bleu

Actualités


15 mars 2018 - 17h07

Anne Emery Torracinta, 4 dates marquantes de son mandat

Juillet 2014
La loi sur l’Instruction publique est remaniée. Anne Emery-Torracinta surprime des éléments introduits par son prédécesseur Charles Beer, et y imprime sa ligne : l’intégration des enfants handicapés et la formation obligatoire jusqu’à 18 ans, pour lutter contre le décrochage scolaire. Cette dernière mesure sera finalement appliquée pour la rentrée 2018.

6 mars 2015.
Profs et parents manifestent. Ils dénoncent la possible fermeture du cycle de la Seymaz. Anne Emery-Torracinta maintient sa position malgré les manifestations. Une école de culture générale est créée au collège de Candolle, qui lui déménage au cycle de la Seymaz. 

Novembre 2015
Nouveau mouvement de grève. Les profs et les autres fonctionnaires sont dans la rue, contre les coupes voulues par l’Etat. Anne Emery-Torracinta rompt la collégialité au Conseil d’Etat. Elle s’abstient lors du vote du budget 2016.

11 mars 2018
La conseillère d’Etat reçoit une lettre signée par 15 personnalités genevoises. Elles lui reprochent une « omerta institutionnelle » sur l’affaire Tariq Ramadan. La cheffe du DIP est accusée de ne pas vouloir ouvrir d’enquête. Elle décidera finalement d’en ouvrir une, indépendante. A l’heure actuelle, d’autres dossiers de harcèlements sexuels au collège de Saussure sortent. La conseillère d’Etat n’est pas encore sortie de la tourmente. 

 

 

News liées

Vidéos liées