Léman Bleu

Actualités


10 mai 2020 - 20h24

«Après la crise sanitaire, nous vivrons une crise sociale»

Pour la deuxième semaine consécutive, des individus ont attendu plusieurs heures devant les Vernets pour bénéficier de colis de première nécessité. Des images qui choquent et qui révèlent un état social dysfonctionnel selon Christina Kitsos, conseillère administrative élue en Ville de Genève. «Là, on est dans de l’humanitaire. Exposer des gens qui doivent attendre pour prendre des colis donnés par des bénévoles, ce n’est pas ça le travail social.» Selon celle qui sera en charge du social dès le 1er juin prochain, l’état doit aujourd’hui mettre en œuvre plusieurs mesures dont la régularisation des sans-papiers. «Ce sont des gens qui sont sans droits et qui n’ont pas de parole», se désole Christina Kistos qui souhaiteraient voir plusieurs axes abordés tels que la responsabilisation des employeurs. 

Une pauvreté jusqu’ici invisible et qui, en pleine crise sanitaire, semble se centraliser en ville. Christina Kistos souhaiterait une plus grande solidarité des autres communes qui ont un certain nombre de moyens et moins de besoins. «Après la crise sanitaire, nous aurons une crise sociale», alerte la conseillère administrative élue. 

Des politiques un peu show-off ?

Une autre image qui a marqué ce week-end, ce sont des photos élus souriants, présents à la distribution de colis aux Vernets. Des conséquences à double tranchant selon Christina Kistos. Si ces pratiques exposent les gens nécessiteux et entachent le travail social, elles permettent également de visibiliser une misère souvent occultée. «Si ça permet à ces élus de prendre conscience de la réalité, je pense que c’est positif.» Christina Kistos admet quant à elle avoir été sur place pour rencontrer les associations afin d’être opérationnelle lors de sa prise de fonction début juin. Une fois assise à son bureau de conseillère administrative, Christina Kistos entend bien s’occuper de mesures urgentes tel que la stabilisation de l’hébergement des sans-abris. 

 

Léa Frischknecht

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.