Léman Bleu

Actualités


08 février 2021 - 19h15

Assassinée pour 20 chf

En novembre 2017, un homme tue une femme par arme à feu. L'objet du contentieux est une dette de 20 chf. Le procès du prévenu a commencé ce lundi avec son interrogatoire. 

C’était un soir de novembre 2017. Un homme de 40 ans au moment des faits boit quelques verres, avant de sortir dans le quartier des Grottes pour continuer sa soirée. Il croise alors une jeune femme qui fête son 36ème anniversaire. Il se rappelle lui avoir donné 20 chf par le passé contre de l’herbe; elle serait partie sans jamais lui donner son dû.

Quatre coups dont deux fatals

Ce soir de novembre, la discussion musclée s'envenime. « Elle m’a empoignée par le col » dit le prévenu. Fâché, il s'en va avant de la retrouver plus tard. Il sort alors un pistolet qu’il avait dans sa poche. Puis tout s’accélére, les coups partent. Quatre, dont deux atteignent mortellement la femme à l’abdomen. 

«J'ai sur-réagi»

Aujourd’hui, il le dit « c’est vrai que j’ai sur-réagi ».  À la question « Pourquoi avez vous tué cette femme »? Il reste bouche bée, hausse les sourcils, incapable de donner une explication à son geste fatal. Le récit et l'interrogatoire du prévenu ont duré cinq heures, à l’issue desquelles il a finalement souhiaté dire un mot d’excuse aux deux frères de la victime, présents dans la salle. Mardi, la partie plaignante et les témoins seront auditionnés.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.