Léman Bleu

Actualités


27 août 2018 - 16h15

Au Nicaragua, ils veulent sauver leurs traditions

Une récréation pas comme les autres aujourd’hui pour les élèves d'une école à Bilwi, au nord est du Nicaragua. La directrice de l’école enseigne l’Ouralé, une danse misquito, une ethnie autochtone de la région. Dans cette école bilingue, 1900 enfants apprennent la langue misquito, mais aussi d’autres aspects de leur culture.

Ce projet d’éducation bilingue interculturelle est soutenu par l’association Traditions pour demain. Pour renforcer et faire connaître ces cultures, l’association soutient également la télévision régionale Canal 22, gérée par une douzaine de jeunes.

La chaîne locale veut aussi être la voix des peuples de la côte Atlantique. L’ethnie miskito vit au nord du Nicaragua, en marge du pôle de développement et du pouvoir politique à Managua. L’autonomie de la région, établie en 1987, n’est pas suffisamment appliquée; par exemple, l’exploitation des ressources naturelles ne tient pas compte des populations locales.

Pour le moment, les émissions de Canal 22 sont diffusées surtout localement. Mais l’équipe compte bien augmenter leur visibilité sur des chaînes de la région Pacifique et sur les réseaux sociaux.

Priscilia Chacón

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.