Léman Bleu

Actualités


07 octobre 2020 - 19h46

Avancée majeure dans le traitement du cancer colorectal

Une collaboration entre les Hôpitaux Universitaires de Genève, le Centre médical universitaire d’Amsterdam et une équipe de scientifiques de l’Université de Genève a mené à une découverte majeure dans le traitement du cancer colorectal. La technique sera plus efficace que la chimiothérapie et les effets secondaires seront amoindris. 

Traitement sur mesure

Qu’est-ce qui change? «Aujourd’hui, le traitement est le même pour tous les patients qui souffrent d’un cancer colorectal, explique Thibaud Koessler, médecin adjoint du service d’oncologie aux HUG. Ici, cette nouvelle technologie permet d’individualiser le cocktail de médicament pour chaque patient.» Pour ce faire, un petit morceau du cancer est prélevé et analysé pour administrer le meilleure traitement au patient. 

Aujourd’hui ce sont 4500 personnes en Suisse qui sont diagnostiquées chaque année du cancer colorectal. «Actuellement, 30% sont diagnostiquées avec des métastases et ces personnes vont malheureusement décéder de leur maladie. Avec ce traitement, on espère rallonger la vie de certains patients et peut-être même les guérir.» Un message d’espoir donc, mais il faudra encore attendre un peu avant que ce traitement soit mis en place. Les chercheurs sont actuellement en recherche de financement pour lancer l’essai clinique et le Dr. Koessler estime qu’il faudra cinq à dix ans pour que cette technique devienne une technique de routine. À long terme, il espère que celle-ci soit appliquée à d’autres cancers fréquents tels que le cancer du sein ou du poumon. 

 

Léa Frischknecht

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.