Léman Bleu

Actualités


13 juin 2019 - 17h01

Avocats et profs luttent contre l'erreur judiciaire

Il vaut mieux 100 coupables en liberté qu’un innocent en prison. La formule de Voltaire semble trouver un écho avec la création de Projet Innocence.   

L’Association totalement bénévole "PROJET INNOCENCE" vient en aide à des condamnés qui s’estimeraient victimes d’erreurs judiciaires. Inspiré par son pendant américain, Innocence Project, l’avocat Guglielmo Palumbo a voulu exporter le modèle en terres genevoises.  

Dans les faits, les condamnés pourront solliciter leur aide après un jugement définitif, en vue d’obtenir une révision. Le dossier sera ensuite décortiqué et analysé par les membres de l’association mais aussi des étudiants en droit de l’université de Neuchâtel. Les plus crédibles seront alors portés devant la justice par d’autres confrères avocats, avec l’espoir de contribuer à l’amélioration de cette instance jugée perfectible par Me Yaël Hayat. 

 

Julie Zaugg

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.