Léman Bleu

Actualités


09 février 2018 - 15h14

Avoir plusieurs cordes à sa guitare

Quand il était enfant, son père jouait le début des Jeux interdits sur une guitare folk…Fasciné, Nicolas commence des cours à l’âge de 8 ans et il ne lâchera plus cet instrument. Aujourd’hui, il est devenu musicien professionnel. Avec le groupe Zatar, il vient de sortir son second album: Aremu. « Cela signifie Qui sait? en griko, un dialecte du sud de l’Italie », précise le musicien du Grand-Saconnex. 

« Nous sommes trois musiciens de jazz, avec chacun des parcours et des histoires assez différents, et un musicien classique », poursuit le jeune homme. Un aspect métissé renforcé par la présence de deux danseuses méditerranéennes. 

En plus de la musique, Nicolas entretient également une passion pour les mots. Entre deux concerts, il écrit et joue au sein du collectif littéraire AJAR, une association de jeunes auteurs romands. 

Priscilia Chacón