Léman Bleu

Actualités


18 août 2020 - 16h54

Biélorussie : « C’est l’enfer! »

Alors que les manifestations contre le pouvoir en Biélorussie s’étendent, de plus en plus de témoignages de violences policières et de torture sont rapportés. Une situation qui émeut les Biélorusses de Genève. 

 

 

« Les gens veulent juste enfin pouvoir choisir. Et voila ce qu’ils reçoivent. »

Des images de violence, depuis 10 jours Olga les voit défiler les larmes aux yeux sur son téléphone. Cette biélorusse établie à Genève depuis 10 ans, reçoit chaque jour des témoignages glaçants de ceux restés au pays. 

Olga a manifesté vendredi dernier sur la place des Nations avec une centaine de compatriotes biélorusses de Suisse. Face à cette violence, elle ne peut plus se taire. Selon Yuliya Kaspiarovich une universitaire genevoise d’origine biélorusse, la répression  brutale du régime encourage justement les manifestations. "Contrairement à ce que pense le régime, ces violences alimentent la bravoure des gens. Parce qu'ils ne peuvent pas accepter cela."

Entre peur et espoir 

Pourtant, difficile pour nous d’obtenir un témoignage direct depuis la Biélorussie. Les ressortissants que nous avons approchés, ne souhaitent pas faire courir de risque à leurs proches restés au pays.

Depuis Genève, beaucoup de Biélorusses suivent l’actualité à travers des chaines indépendantes sur les réseaux sociaux. 
Aujourd'hui ils attendent que la situation évolue. Peut-être demain avec un sommet extrardinaire des 27 dirigeants de l'UE sur la situation en Biélorussie. 

 

Delphine Palma 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.