Léman Bleu

Actualités


25 juin 2019 - 18h46

Bientôt la fin des polices municipales?

Pas d’homogénéité. Pas de coordination entre les polices cantonales et municiaples. Le rapport de la Cour des Compte fait état d’un service de sécurité inadapté. Plus encore, il relève une inégalité de traitement des citoyens du canton, selon les communes. 

Cartigny, Soral, Céligny et Presinge n’ont par exemple aucun Agent de police municipale assigné. Alors que d’autres disposent de postes de polices municipaux et cantonaux à quelques centaines de mètres d’écarts.

Deux options proposées

A l’issu de cet audit, deux options sont envisagées: créer une police intégrée, où les agents municipaux demeurent employés par les communes mais leur engagement sur le terrain est chapeauté par la police cantonale. Ou créer une police unique, où les polices municipales sont abolies et leurs missions sont assumées par un corps de police de proximité cantonale

La Cour des Comptes quant à elle recommande la deuxième option. Celle de centralisation. 

 

Julie Zaugg

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.