Léman Bleu

Actualités


17 novembre 2020 - 19h08

Budget 2021, l'accord politique n'empêchera pas la grève

Un accord vient d'être trouvé sur le budget 2021 entre les principaux partis politiques de ce canton, annonce Le Temps. Menées par Anne Emery-Torracinta, Nathalie Fontanet, Mauro Poggia et Serge Dal Busco, les négociations ont accouché d'un accord multipartisan. La gauche accepte de renoncer à défendre l'annuité des fonctionnaires. La droite accepte la création de 353 postes de fonctionnaires.

Mais la fonction publique sera quand même dans la rue, reste à déterminer quelle sera l'ampleur de la mobilisation, suite à cet accord trouvé et alors que les fonctionnaires ne verront pas leur salaire baisser. Beaucoup estiment que cette grève est totalement déplacée.

Le Conseil d’État pensait éviter une nouvelle grève de la fonction publique en reculant sur la baisse des salaires de 1%. C’est raté. Le Cartel intersyndical est bien décidé à ne rien céder sur la suppression de l’annuité des fonctionnaires l’an prochain.

Résultat: le Cartel n’a pas suspendu son préavis de grève. Une décision fâcheuse pour le Conseil d’État, qui a décidé d’exclure le syndicat des négociations.

Le Cartel intersyndical de la fonction publique se réunit ce mardi soir pour décider de la grève. Une délibération qui semble jouée d’avance.

Outre le bras de fer sur les questions budgétaires, le Conseil d’État déplore aussi le choix de faire grève en plein cœur d’une crise sanitaire et économique. Du côté du parlement, les avis divergent sur le bien-fondé de la grève.

Le 29 octobre dernier, 5'000 fonctionnaires étaient descendus dans la rue. Ce mercredi, les syndicats auront de la peine à faire mieux dans un contexte de grève toujours plus contestée et de mesures sanitaires renforcées.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.