Léman Bleu

Actualités


17 décembre 2019 - 18h49

«C'est le moment d'être ambitieux! »

« C’est le moment d'être ambitieux. C’est le moment d’abandonner un modèle qui a trop souvent laissé les réfugiés avec leur vie en suspens et ce, pendant des décennies. »

Un appel a plus de responsabilité.  A l’image du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, ils ont été nombreux à la tribune ce matin à demander des actes. «L'occasion nous est ainsi donné ici à Genève et aujourd'hui de passer des paroles du Pacte aux actes sur le terrain» a martelé Ignazio Cassis dans son discours de bienvenue. 

Dans un Palais des Nations comble, environ 2000 représentants de 150 pays ont inauguré ce premier Forum mondial sur les réfugiés.

Le discours du président turc Recep Tayyip Erdogan, était attendu comme un moment fort de la journée.  Un discours d’une vingtaine de minutes durant lequel le leader turc a insisté sur les efforts menés par son pays en faveur des réfugiés. Un discours à charge aussi contre l’Union Européenne.

« L’Union Européenne avait promis 3.3 milliards d’euros pour les réfugiés. Jusqu'à maintenant nous n’avons recu que 2 milliards d’euros de l’union européenne directement alloués aux organisations sur le terrain. » 

Le sommet doit se poursuivre demain toute la journée avec des discussions sur le partage des charges et des responsabilités.

Delphine Palma 

 

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.