Léman Bleu

Actualités


24 mars 2020 - 17h48

COVID-19, les médias s'adaptent

La crise sanitaire que nous connaissons à des conséquences pour nombre de professions encore actives, dont la nôtre. Les journalistes continuent leur mission d’information avec des contraintes draconniennes.

Distance sociale, désinfection du matériel, lavage rigoureux des mains, et toujours la même mission, vous informer dans des conditions chaque jour plus difficiles. Les journalistes de presse écrite sont majoritairement confinés chez eux, les salles de rédaction sont vides, mais beaucoup continuent à aller sur le terrain.

A la RTS, plusieurs émissions ont été supprimées pour concentrer les forces sur l’actualité. Visioconférence pour le choix des sujets, mais après les reportages, il faut repasser par la rédaction pour les finaliser.

A Léman bleu aussi, nous avons dû prendre des dispositions. Si les interviews se font à distance, il faut néanmoins continuer à sortir pour faire des images, et notamment retransmettre les conférences de presse à huis clos.

Minimum d’intervenants, les questions des journalistes sont envoyées par sms et relayées par les chargés de communication.

Le coronavirus n’épargne pas certains confrères, comme Radiolac et One fm, deux médias privés qui ne touchent pas les subsides de la redevance, et qui n’ont plus de revenus publicitaires. Les collaborateurs ont été mis en chômage technique ou partiel.

Peu importe les moyens pourvu qu’on ait l’info, nouvel adage de crise, restez chez vous, on s’occupe de tout, c’est parfois dans l’ombre qu’on entrevoit la lumière.

Gilles Miélot

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.