Léman Bleu

Actualités


30 octobre 2019 - 11h37

Cancer: conserver son travail malgré la maladie

Pour certaines personnes atteintes de cancer, conserver ou retrouver du travail peut s'avérer compliqué. Ce mercredi marque le lancement d'Action Margaux, une association dédiée à sensbiliser sur l'employabilité des personnes atteintes de cancer. Florence Florenza, membre de l'association, et Régis Parroche, témoignent de l'importance du travail dans une situation telle que la maladie.

C’était il y a tout juste trois ans. Mi novembre 2016, le diagnostique tombe pour Florence Florenza : elle est atteinte d’un cancer du sein de type 3. Six chimiothérapies, une vingtaine de radio thérapies, le tout réparti sur une année environ. Des moments difficiles et éreintants sont à prévoir. Mais pour cette directrice d’Hotel et mère de six enfants, pas question de lâcher son travail. Il va falloir s’organiser. 

Dans son malheur, Florence a la chance d’être sa propre cheffe. Elle met tout en œuvre pour garder le cap et ne rien laisser paraitre… elle ne révèle d’ailleurs pas sa maladie à tous ses employés.

Se serrer les coudes

Entre temps, Régis, l’un de ses collaborateur mis dans la confidence, apprend brutalement qu’il a un cancer du poumon. Il veut se raccrocher à tout ce qu’il peut ; notamment à son métier. 

Tous deux trouvent des arrangements et Régis est rassuré ; assuré de pouvoir reprendre son poste après sa convalescence. Aujourd’hui, Régis et Florence sont tous les deux en rémission. Lui veut croquer la vie à pleine dent. Elle, souhaite sensibiliser le public et les entreprises. Elle en a même écrit un livre. 

 

Julie Zaugg

« Ce n’est pas une fatalité, les gens peuvent travailler si ils le souhaitent. »

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.