Léman Bleu

Actualités


11 octobre 2017 - 18h28

Ce qu'il faut savoir sur SCORE

La réforme était attendue. Le Conseil d’État a présenté son projet pour modifier les régimes salariaux au sein de l’État. 45’000 emplois sont directement concernés. Pour 57% d’entre eux, les fins de mois seront plus confortables. Coût pour la collectivité: entre 40 et 60 millions de CHF par an. Mais pour l’autre petite moitié, il faudra ronger son frein. L’augmentation des salaires sera soit retardée, soit tout bonnement gelée.

Santé et primaire gagnants

Dans le détail, c’est dans le secteur de la santé et auprès des enseignants du primaire qu’on trouve les grands gagnants. Par exemple, les aides en soin des EMS toucheront jusqu’à 12’000 CHF supplémentaires par année en fin de carrière.

Sécurité perdante

Les grands perdants, eux, on les trouve dans les secteurs de la sécurité. Par exemple, les agents de détention commenceront désormais leur carrière avec 6000 CHF de moins chaque année.

Le projet provoque la colère des syndicats qui se sentent écartés: « C'est la méthode Longchamp qui est encore une fois appliquée: on fait semblant de discuter avec les syndicats et puis on coupe court aux discussions et on dépose un projet de loi abusif et inéquitable.» déclare le Cartel Intersyndical dans un communiqué. Il appelle d’ores et déjà à la mobilisation. Une assemblée du personnel se tiendra le 7 novembre prochain.

Jérémy Seydoux / Gilles Miélot