Léman Bleu

Actualités


21 mai 2019 - 17h20

Certaines PME ne sont pas conforme au Règlement Européen sur la Protection des Données

Le règlement général sur la protection des données est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Il renforce la protection des données personnelles des résidents de l’Union Européenne. Identifiants, nom, photo, adresse, téléphone ou date de naissance par exemple.

Depuis 1 ans, les entreprises avec une clientèle dans l’UE, doivent pouvoir garantir et prouver leur conformité en matière de protection des données. Sous peine de lourdes sanctions.

A Genève, les TPG, l’Université ou l’aéroport sont concernés, tout comme les commerces en ligne, vendant leurs produits ou data hors de la Suisse.

Le but pour le client: Avoir plus de visibilité et de contrôle sur ses données. Pouvoir y accéder facilement et les effacer si souhaité.

1 an après son application quel est le bilan du RGPD ?

Si la question des coûts et des ressources pour une mise en conformité européenne se pose. Les entreprises suisses sont soumises, avant tout, à la loi fédéral sur la protection des données et la LiPAD à Genève.

La LPD justement, sera révisée prochainement, et harmonisée sur le règlement européen. Mais rien n’empêche une mise en conformité rapide pour les PME, ne serait-ce que pour des questions éthiques.

La nouvelle loi sur la protection des données devrait entrer en vigueur en 2022. Avant d’être adaptée au niveau cantonal.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.