Léman Bleu

Actualités


12 juin 2019 - 17h30

Certains biens et services restent plus chers pour les femmes

Entre taxe rose et TVA plein pot, les femmes ont tendance à payer plus cher certains biens et services. Nous avons testé et -sans surprise- pour le même panier, la facture est différente. 

Avec une mousse à raser identique, même volume même composition, une femme paiera un franc de plus. Plus marquant, la crème hydratante : pour un volume de 50ml, le prix est doublé, de 5 francs 20 à 10 francs 20. Pour les rasoirs, seule la couleur des manches change... et le rose, c’est visiblement 5 centimes plus cher. 

Côté santé, difficile de vraiment comparer

Car d’un sexe à l’autre, il y a des produits spécifiques aux femmes. Pour la pilule contraceptive par exemple. Avec une plaquette d’un mois, le prix varie de 8 francs 50 à 22 francs. Non remboursé par l’assurance maladie.

Autre exemple, la coiffure. Bien souvent la disparité entre les prix homme et femme est flagrante, même si elle s'explique par la complexité des soins féminins. 

Julie Zaugg / Valentin Emery

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.