Léman Bleu

Actualités


05 novembre 2020 - 21h10

Christina Kitsos: «On doit être au service de la population»

A la crise sanitaire s’ajoute la crise sociale. La Ville de Genève étoffe son plan d’action pour répondre aux besoins des plus précaires. «Il y a beaucoup de gens à Genève qui vu la cherté de la vie sont sur le fil du rasoir. On peut très vite sombrer dans la précarité voire l’extrême pauvreté» explique Christina Kitsos. Suite aux mesures liées à la distanciation sociale, les repas servis jusqu’alors dans les clubs sociaux ne peuvent plus l’être et c’est pourquoi le conseil administratif a décidé d’ouvrir la salle communale de Plainpalais afin de permettre la distribution de petits déjeuners et repas chauds à midi. Un lieu qui permettra également à ces personnes de s’abriter du froid. De plus, la ligne solidarité 65+ sera relancée dès le 13 novembre prochain pour permettre aux personnes âgées vulnérables de pouvoir nécessiter d’un accompagnement adapté.

En ce qui concerne les plus jeunes, souvent pointés du doigt pour leur comportement inadapté face à la crise, mais dont le besoin de lien social est une problématique réelle, Christina Kitsos explique qu’un plan de médiation et de prévention est actuellement en train d’être mis en place.

Elio Sottas

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.