Léman Bleu

Actualités


23 janvier 2020 - 18h16

Circulation différenciée: peu de stick'air sur les pare-brises

23 janvier 2020: la date restera comme le jour ou Genève a appliqué la circulation différenciée pour la première fois. Pour circuler en ville aujourd’hui les automobilistes devaient avoir collé sur leur pare-brise un autocollant numéroté. Le fameux Stick’air. Une date historique, enfin pas pour tous le monde…

Aux abords de Lancy Pont-Rouge, rares sont les véhicules à être en règle aujourd’hui. Pourtant depuis 6h ce matin, pour ctirculer dans cette zone comme dans la ville de Genève, dans une partie de Vernier, de Lancy et de Carouge, il faut être muni d’un petit macaron numéroté de 1 à 5 selon la quantité de particules fines émises par son véhicule-

 

Pour cette première application du dispositif anti-smog les véhicules de catégorie 5, les plus anciens  sont prié de rester au garage. Cela concerne 11 % du parc automobile. Alors que les mesures limites de particules fines ont été dépassées aujourd’hui. 60 mg / par m3 pour une norme fixée à 50. Une mesure qui permettrait de réduire de près de 40 % les émissions de particules fines si tous les véhicules concernées la respectaient.

Demain, ce dispositif sera reconduit même si le niveau de particules fines devrait légèrement baisser.Les macarons eux sont obligatoires pour circuler en cas de pic mais la période transitoire se poursuit jusqu’au 31 mars. Passé cette date, les contrevenant devront s’acquitter d’une amende de 500 francs.

 

 

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.