Léman Bleu

Actualités


17 février 2020 - 18h23

Citernes de Vernier: un débat qui s'éternise

Suite à l’attentat terroriste avorté révélé par Le Temps, les discussions sont vives autour de la sécurité liée aux citernes de Vernier.
La moitié des hydrocarbures de ces citernes alimentent les avions de Cointrin. 125 réservoirs à proximité de l’aéroport, d'une ligne ferroviaire, d'une autoroute et 5’000 habitants. Sur le plan politique, cela fait en tout cas 20 ans que leur emplacement fait débat.

En décembre 2000, le Conseil administratif de Vernier interpelait déjà le Conseil d’Etat. C’est en particulier à partir de 2011 que les débats s’échauffent. L’UDC verniolane récolte 800 signatures dans le cadre d’une initiative communale. Celle-ci demandait la suppression d’ici fin 2012 des citernes. En février 2012, Stéphane Valente, ex-conseiller municipal UDC, entame une grève de la faim pour faire déplacer ces installations.

En avril 2015, le Conseil d’Etat annonce qu’il souhaite exporter l’activité des citernes en Valais sur un site de Tamoil. Une idée qui ne se concrétisera pas. Les Verniolans verront peut-être le départ des citernes de Blandonnet. Le droit de superficie des exploitants prendra fin en 2032.

Priscilia Chacón

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.