Léman Bleu

Actualités


16 juin 2020 - 18h30

Collectionneurs de vignettes Panini de père en fils

Demain la Suisse aurait dû fouler la pelouse de Rome pour son match au sommet face à l’Italie. COVID oblige, les fans de la Nati devront attendre une année. 2020 se fera donc sans l’Euro… mais pas sans les albums Panini. Les traditionnelles vignettes à l’effigie des footballeurs sont sur le marché pour cette édition sans compétition. Au grand bonheur de Yann et de Thierry… collectionneurs avertis de père en fils, il ne leur manque aucune édition depuis 1970.

Cet album sur la table du salon, c’est celui de Thierry, le père. Mais Yann a le même à la maison. Car dans cette famille, la passion pour les vignettes panini se transmet de génération en génération. Et pour le terminer, il ne lui reste plus qu’une seule vignette à trouver. «Ce n’est pas une édition facile à terminer, mais elle sera collector ! », s’exclame Thierry Bondallaz.  

Collector parce que cet euro n’aura pas lieu… il est repoussé à 2021 faute au COVID. Mais pas question pour Thierry de manquer cette édition. «Je les ai toutes, je ne pouvais pas manquer celle-là.»

Les 20 éditions depuis 1970

Et c’est dans la cuisine que son impressionnante collection est pour le moment exposée. Tous les albums, Euros et Mondiaux au complet depuis la toute première édition panini. Et à chaque page tournée, le père et le fils plongent dans les souvenirs. «1970, elle est vielle de 50 ans celle-ci, c’est la toute première.» Et chaque match est gravé dans la mémoire de ces deux fans de football. «C’est comme une encyclopédie. Tous les scores ont été notés par mon père», explique Yann Bondallaz.  

Il a suivi son père en commençant sa collection en 1994. « Ah le fameux penalty de Baggio », se remémore-t-il, sourire en coin.

Lea Job

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.