Léman Bleu

Actualités


08 avril 2019 - 18h45

Conflit entre Xavier Magnin et FC Plan-les-Ouates

Rien ne va plus au FC Plan-les-Ouates. Le comité sortant refuse de reconnaître le nouveau comité, élu en février dernier dans un climat exécrable. Les sortants dénoncent une cabale et une ingérence inadmissible de la mairie. Leur avocat a dénoncé les faits à la surveillance des communes. 

Une assemblée générale sous haute tension

C’était le 11 février dernier. L’ambiance est électrique au Centre sportif des Cherpines. A la buvette ce soir, le club doit voter pour renouveler son comité. Un vote reservé aux membres. Pour éviter toute intrusion, des vigiles filtrent les entrées. Un contrôle inadmissible pour le conseiller administratif de Plan-les-Ouates Xavier Magnin présent à cette réunion. Il insiste pour que la séance soit ouverte à tous. Puis, d’après le comité sortant, l’élu et plusieurs employés communaux auraient fait pression pour orienter l’élection du nouveau comité. Jean-Francois Hurni, membre du comité depuis 10 ans, se dit choqué. L'avocat du comité est consulté et celui-ci décide de dénoncer les faits à la surveillance des communes. 

Mais pourquoi en est on arrivé là dans ce club d’ordinaire paisible? 

Depuis un an, le climat s’est considérablement dégradé autour des terrains. Suite à diverses plaintes, la mairie souhaite faire évoluer les statuts de l’association. Oui, mais pas en pleine saison, répond le club.

Silence radio

Ni le conseiller administratif Xavier Magnin, ni le nouveau comité n’ont souhaité s’exprimer aujourd'hui sur cette affaire.

Pour l’heure, une pétition circule au sein du club pour demander une nouvelle AG et un nouveau vote. Une séance extraordinaire est d’ailleurs agendée pour le 15 avril prochain. La fin du match n'est pas prête d'être sifflé. 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.