Léman Bleu

Actualités


20 octobre 2019 - 13h32

Conseil des Etats: Mazzone et Sommaruga loin en tête

Les résultats du Conseil des Etats, basés sur 95% des bulletins, annoncent provisoirement Lisa Mazzone, membre des Verts, et Carlo Sommaruga, membre du parti socialiste, loin en tête.

Les Résultats provisoires

  1. Lisa Mazzone avec 37'923 voix (Verts)
  2. Carlo Sommaruga avec 35'066 voix (Socialistes)
  3. Hugues Hiltpold avec 22'102 voix (PLR/PDC)
  4. Béatrice Hirsch avec 20'236 voix (PLR/PDC)
  5. Céline Amaudruz avec 9'243 voix (UDC)
  6. François Bärtschi avec 10'411 voix (MCG)

Certaines réactions vous sont proposées ci-dessous.

«On a des milliers de gens dans la rue pour le climat et pour les droits des femmes. Cette mobilisation c’était un pari et elle s’est traduite dans les urnes.»  Lisa Mazzone (Verts)

C'est un tournant pour Genève. La membre du parti des Verts se réjouit de pouvoir mobiliser le peuple genevois sur les deux thèmes qui sont au centre des débats, le climat et les droits des femmes. Dans l'attente du deuxième tour qui se déroulera dans trois semaines, Lisa Mazzone compte sur la mobilisation de ses électeurs.

«Nous avons entendu les préoccupations des Genevoises et des Genevois en matière sociale.» Carlo Sommaruga (PS)

Retraites, caisses maladies, logements, crise climatique et droits des femmes. Pour Carlo Sommaruga, ces préoccupations sociales ont été entendues par l’alliance entre le PS et les Verts, ce qui explique sa nette avance avec Lisa Mazzone.

«Le score des partis bourgeois me surprend par leur résultat extrêmement faible.» Eric Bertinat (UDC)

Si on cumule le résultat des candidats PDC, UDC et PLR, la droite fait un score intéressant mais trop faible selon Eric Bertinat. L’UDC se réunira dans une Assemblée Générale, ce soir, pour savoir si le parti ira au deuxième tour. 

«Il faut souligner la campagne des candidats de la gauche qui a abouti à un résultat hors normes.» Bertrand Reich (PLR)

Bertrand Reich salue l’efficacité de la campagne de la gauche et souligne qu’il appartient désormais à la droite de réunir ses candidats et de les porter au deuxième tour. 

«Il faut qu'on mobilise mieux notre électorat.» Béatrice Hirsch (PDC)

Ce dimanche 20 octobre sera marqué par la déception pour le PDC. Béatrice Hirsch regrette que l’éparpillement des voix au centre révèle une incapacité de son parti à mobiliser son électorat.

«Il serait juste d'avoir un équilibre gauche-droite au Conseil des Etats.» Hugues Hiltpold (PLR)

L’ADN genevois est composé de droite et de gauche, selon Hugues Hiltpold, estimant que le scrutin ne représente pas complètement cet équilibre. 

 

Arnaud Urfer

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.