Léman Bleu

Actualités


24 septembre 2021 - 15h00

Coronavirus: le résumé des annonces d’Alain Berset

SCHWEIZ CORONAVIRUS SCHNELLTEST SCHWEIZ CORONAVIRUS SCHNELLTEST

Les personnes ayant reçu une première dose de vaccin devraient pouvoir se faire tester gratuitement jusqu'à fin novembre, propose le Conseil fédéral. En attendant une décision, la gratuité des tests antigéniques pour tout le monde est prolongée jusqu'au 10 octobre. 

Des tests gratuits, entre les deux doses

Vu le nombre de vaccinations en hausse, le Conseil fédéral offre vendredi à l'issue de sa séance de financer les tests (tests rapides antigéniques et tests PCR salivaires groupés) des personnes ayant reçu une première dose de vaccin et qui n'ont pas encore de certificat. Et ce jusqu'à fin novembre, annonce-t-il dans un communiqué.

On assure ainsi aux personnes qui ont besoin d'un peu plus de temps pour se décider à se faire vacciner de ne pas supporter des coûts à cause de l'extension de l'obligation du certificat Covid. Le gouvernement met en consultation cette proposition aux cantons, aux partenaires sociaux et aux autres milieux concernés jusqu'au 28 septembre. Il prendra une décision définitive lors de sa séance du 1er octobre.

Pour les non vaccinés, une rallonge

Afin de laisser du temps à la consultation et pour soutenir la hausse des vaccinations, le Conseil fédéral a aussi décidé de prolonger jusqu'au 10 octobre la gratuité des tests rapides antigéniques pour tout le monde, y compris ceux effectués pour obtenir un certificat Covid, qui devait se terminer initialement le 1er octobre.

Les coûts des tests liés à l'introduction du certificat Covid et la prolongation de la gratuité des tests au 10 octobre font grimper la facture à 160 millions de francs, estime le gouvernement. Auxquels s'ajouteront 120 millions de francs pour les tests gratuits pour les personnes ayant reçu une première dose de vaccin d'ici fin novembre. La semaine dernière, 600'000 tests ont été effectués pour des certificats Covid. 

Démarches simplifiées pour les étrangers

Les démarches pour obtenir un certificat Covid suisse pour les personnes vaccinées à l'étranger seront simplifiées. Une plateforme permettra aux personnes entrant en Suisse de télécharger les informations et les documents nécessaires. Les touristes immunisés avec un produit admis par l'agence européenne des médicaments pourront ainsi participer à la vie sociale, estime le Conseil fédéral. À l’inverse, Les personnes qui ont été vaccinées avec un produit qui figure uniquement sur la liste de l'OMS ne peuvent obtenir un certificat suisse que si elles résident sur le territoire helvétique. Elles doivent se présenter personnellement au centre de contact de leur canton de résidence.

La plateforme électronique sera probablement accessible dès le 11 octobre. Le délai transitoire pour l'utilisation des certificats directement lisibles sera prolongé de deux semaines, jusqu'au 24 octobre. Cela laisse le temps à chaque personne entrant en Suisse d'obtenir un certificat.

Nouvelles règles pour entrer en Suisse

En raison de l'évolution de la situation épidémiologique, le Secrétariat d'Etat à la migration a revu sa liste de pays à risque, en accord avec les autres Etats Schengen. Il a retiré l'Urugay et ajouté l'Albanie, l'Arménie, l'Azerbaidjan, le Brunei, le Japon et la Serbie. Ces modifications entrent en vigueur le 27 septembre.

L'entrée en Suisse depuis l'un de ces pays est interdite aux étrangers qui ne peuvent pas prouver qu'elles ont été vaccinées avec un produit reconnu. Cette mesure concerne notamment les touristes. Les détenteurs d'un passeport suisse ou d'une autorisation de séjour peuvent en tout temps, et de n'importe quel pays, entrer en Suisse.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.