Léman Bleu

Actualités


30 avril 2020 - 19h02

Covid-19, l'Etat prône le vélo pour éviter le chaos

Avec le réveil de l’activité économique du canton, c'est tout le secteur de la mobilité qui risque la surcharge. Pour échapper chaos, le Conseil d’Etat veut encourager la mobilité douce et le télétravail.

La remise en route des transports publics ne pourra pas absorber le flot de voyageurs genevois, à cause des mesures de distanciations sociales notamment. Sur la tranche horaire 7h-9h, ce sont 56'000 déplacements qui doivent être compensés.

L’Etat planche sur deux axes. Premièrement, le développement de la mobilité douce qui pourrait permettre de compenser environ 20'000 déplacements tous les matins. L’Etat devrait notamment proposer des pistes cyclables provisoires dans les prochaines semaines.

Ensuite, Genève mise sur la continuation du télétravail pour éviter d’engorger les transports aux heures de pointe. Le Conseil d’Etat engage même la discussion sur un changement d’horaire des écoles.

Enfin, l’Office fédéral des transports, lui, recommande vivement le port du masque dans les transports publics si la distance de deux mètres ne peut pas être tenue entre les usagers.

Vincent Ulrich

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.