Léman Bleu

Actualités


26 février 2021 - 19h02

Covid Long, quand les séquelles traînent encore

Arroser ses plantes, un petit geste du quotidien que Corinne peine désormais à accomplir. Désormais, l’arrosoir n’est rempli qu’à moitié. 

Après avoir contracté le covid 19 à la mi octobre, la genevoise sent qu’elle traîne encore des symptomes de la maladie. Des séquelles qui l’handicapent encore aujourd’hui. Fatigue, essoufflement, douleurs thoraciques, fievre intempestives… les maux sont divers et très variés. 

Une consultation spéciale aux HUG

Depuis peu, suivie par le service de Covid Long des HUG. Médicaments contre la fievre, physio, acupuncture. Les méthodes pour soulager et rééduquer existent, mais pas le traitement miracle.   

Corinne reste positive. Elle prend chaque progrès les uns après les autres. Et puisqu’elle aime amuser la galerie, elle tient sur son compte facebook un carnet de bord, où elle raconte avec humour son quotidien sous Covid Long.

"La vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait pas sur quoi on va tomber"

Chaque jour est imprévisible. Dans les mauvais, le simple fait de manger la fatigue. Dans les bons jours comme aujourd’hui, Corinne pourra faire un petit tour de quartier. En passant tout de même par la case Ascenseur.

Elle qui avait l’habitude d’aller en marche rapide jusqu’au signal de Bernex en une petite heure, la voila forcée de le contempler de loin… lors d’un bref aller-retour dans sa rue. "Pour l'instant je le regarde de loin, mais je sais que j'y retournerai un jour, forcémment!" relativise Corinne. 

Pour l’instant Corinne savoure ses progrès. Même s’il faut parfois faire une pause pour reprendre son souffle.

Dre Mayssam Nehme, cheffe de clinique au service premier recours (HUG) et responsable de la consultation Long Covid:

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.