Léman Bleu

Actualités


12 juin 2018 - 21h04

Dal Busco trouve la sortie de Barthassat «surprenante»

Le nouveau conseiller d'État en charge des infrastructures Serge Dal Busco a peu goûté à la sortie de son ancien collègue Luc Barthassat. Invité de Genève à Chaud, il a réagi à la charge portée par son néanmoins camarade de parti: «Cela est surprenant», lâche-t-il, impassible, mais n'en pensant pas moins. La pomme de discorde? La possiblité pour les motos et scooters d'emprunter certaines voies de bus. Une phase test avait été amorcée par Luc Barthassat en 2017, qui espérait bien qu'elle se poursuive, voire qu'elle s'étende, malgré son éviction.

L'actuel ministre PDC se défend en expliquant que la phase de test s'est terminée le 27 mai 2018, alors qu'il n'était pas entré en fonction: «À ce moment encore, il aurait été possible de la renouveller s'il y avait eu le souhait de le faire», sous-entendant que Luc Barthassat aurait pu le décider lui-même.

Mais Serge Dal Busco en a voulu autrement et a refusé tout délai supplémentaire. Dans les prochaines semaines, il annoncera si l'expérience des deux-roues motorisés sur les voies de bus est définitivement enterrée. 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.