Léman Bleu

Actualités


25 mars 2019 - 18h58

Dépôt de motion: «contre le sexisme au parlement»

Youniss Mussa, député suppléant du parti socialiste dépose une proposition de motion contre le sexisme et violences sexuelles au sein du parlement. Plusieurs arguments sont mis en avant. D’abord, des conclusions inquiétantes apparaissent dans une étude européenne sur le harcèlement et violence à l’égard des femmes dans les parlements dans 45 pays. «Les chiffres sont alarmants», dit-il. D’après le jeune homme, ce phénomène touche aussi les femmes du Grand Conseil: «Je crois que cela ne se passe pas que chez les autres». Il rappelle notamment l’affaire Amaudruz, victime de gestes inappropriés de certains parlementaires en 2017. 

Cette conclusion inquiète puisque les parlements ont un rôle d’exemplarité important auprès de la société, d’après Youniss Mussa. Comportement jugé inacceptable, la motion invite le Grand Conseil à proposer une loi pour renforcer les politiques internes du parlement et mettre en place un mécanisme de plainte et d’enquête confidentiel. Des actions de communication et de sensibilisation sont également envisagées. 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.