Léman Bleu

Actualités


12 août 2021 - 17h05

Des étoiles comme s'il en pleuvait

Des étoiles filantes comme s’il en pleuvait. C’est ce qui nous attend cette nuit pour les Perséides, la soirée la plus riches en étoiles filantes de toute l’année. Pas besoin de matériel pour en profiter, juste s’installer le nez en l’air et le plus loin possible de toute source de lumière. Explications.

Vers 23h30 en rase campagne et loin de tout lampadaire voici le ciel que vous verrez au-dessus de la Suisse romande. Et là, le spectacle devrait être saisissant : 2 étoiles filantes par minute peut-être beaucoup plus.

Ces étoiles filantes, en fait de petits débris stellaires ne viennent pas des Perséides mais de la comète Swift-Tuttle qui a laissé dans son sillage de nombreux résidus. Chaque année dès le 20 juillet, la terre s’en approche, et cette nuit, précisément, notre planète en sera au plus près. « On ne peut pas encore dire si cette année sera spectaculaire détaille Eric Achkar le président de la société astronomique de Genève. En astronomie, il faut se laisser surprendre. C’est la science de la patience, c’est la science de l’observation. C’est aussi le bonheur de retrouver les choses simples et élémentaires. »

Pour se laisser surprendre, l’astronome conseille de s’éloigner le plus possible de toute source lumineuse. Y compris des lampadaires ou même d’une lumière de maison isolée. Meilleurs coins près de Genève pour Eric Achkar: le Salève, le signal de Bernex ou la rase campagne du canton.

Et en plus de la pluie d’étoiles filantes, la configuration est parfaite pour observer Jupiter et Saturne, particulièrement brillantes en ce mois d’août. Encore faut-il que la météo capricieuse de cet été ne vienne pas doucher ce rendez-vous.

Delphine Palma 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.