Léman Bleu

Actualités


28 novembre 2018 - 18h04

Des experts confirment les accusations contre Tariq Ramadan

Le gouvernement genevois confirme les accusations portées contre Tariq Ramadan. Le prédicateur a bien eu des relations sexuelles avec certaines de ses élèves, âgées de 15 à 18 ans selon un rapport commandé par les autorités.

Les auteurs du rapport ont enquêté sur trente ans et ont entendu une cinquantaine de personnes dont quatre anciennes élèves de Tariq Ramadan en poste entre 1984 et 2014 au cycle d’orientation des Coudriers puis au collège de Saussure. T

outes ont évoqué le comportement inapproprié, voire plus, de l’islamologue genevois, poursuivi aujourd’hui par la justice française pour des viols présumés. L’islamologue aurait entretenu des relations sexuelles avec trois élèves âgées de 15 à 18 ans.

Des rumeurs à l’époque, qui n’ont pas fait l’objet de plaintes. Une faute morale, mais non pénale, puisqu’elles n’ont pas été dénoncées à la justice. Le rapport conclu qu’il n’y a pas eu de dysfonctionnement de la part du DIP.

Les experts ont émis 9 recommandations dont certaines ont déjà été mises en œuvre par les autorités.

Gilles Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.