Léman Bleu

Actualités


28 juillet 2020 - 17h44

Des familles risquent de se retrouver à la rue

Carouge est agité depuis plusieurs mois par une affaire immobilière: des dizaines de familles risquent de se retrouver à la rue

Plusieurs familles sont sur le point de se faire expulser début août de leur appartement à la Cité Léopard, le long de la route de la Fontenette à Carouge, pour laisser place à un nouveau projet immobilier.

Le hic? Le relogement de ces familles ne s’est pas fait. Les locataires se plaignent d’offres peu nombreuses, trop chères ou trop éloignées transmises par la Suva, propriétaire du terrain, qui a la responsabilité du relogement. La situation avait conduit la Ville de Carouge à mettre sur pied une Task Force avec les différentes parties début juillet. Cette Task Force devant se réunir à la rentrée, la commune avait obtenu de la Suva de ne pas envoyer de requête en évacuation durant l’été.

Une Assemblée générale a eu lieu ce lundi à Cité Léopard, durant laquelle plusieurs locataires se sont plaint d’avoir reçu des avis d’état des lieux de sortie, malgré le moratoire demandé par la Ville. Légalement, ça ne rompt pas l’accord entre Carouge et la Suva puisque ces lettres ne signifient pas l’expulsion du logement, mais la Maire de Carouge Stéphanie Lammar a tout de même écrit aux propriétaires hier soir pour leur enjoindre de respecter les engagements pris.

Stéphanie Lammar nous a toutefois exprimé son soulagement car aucune évacuation de locataire n’aura lieu avant la rentrée. Elle espère que le climat puisse être apaisé d’ici là. Les locataires, eux, ont toujours peur de se retrouver à la rue.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.