Léman Bleu

Actualités


12 février 2019 - 15h47

Des jeunes sur les pas de leurs ancêtres galiciens

On connaît bien le flamenco, mais moins la danse folkorique galicienne. Une danse et de la musique pratiquées par des membres de la plus importante communauté espagnole à Genève.

Pour Noemi, l’association Irmandade Galega na Suiza, c’est sa deuxième vie. L'association est née en 1973, lorsque des émigrés espagnols se rencontraient pour s'entraider.

La majorité de ces jeunes sont enfants d’émigrés galiciens. Comme eux, Noemi a commencé la danse toute petite, à l’âge de 6 ans. Aujourd’hui, elle chante, joue du tambourin et de la cornemuse. Adrien, lui, a appris à jouer avec une cornemuse de l’association, avant de se procurer son propre instrument, dans son village d’origine en Galice.

                                                                                                                               Priscilia Chacón

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.