Léman Bleu

Actualités


21 novembre 2018 - 18h00

Des municipaux boycottent le restaurant de l'OMM

Le Conseil municipal de la ville de Genève s’est trouvé une nouvelle querelle: les frais de bouches. Le GHI évoque aujourd’hui le boycott du restaurant de l’OMM par certains élus MCG et PLR où ils siègent provisoirement. Leurs indemnités repas sont suspendues. Ils ont pris un avocat pour régler l’affaire.

Daniel Sormanni, ne plaisante pas sur la qualité des repas. Et le menu proposé par le restaurant de l’organisation météorologique mondiale lors des sessions du Conseil municipal n’est pas du tout du goût de certains élus MCG et PLR.  

Le repas, facturé 42 francs soit deux francs de moins que l’indemnité accordée aux conseillers municipaux, leur laisse un goût amer.

Lors des sessions du Conseil municipal à l’organisation météorologique mondiale, les conseillers municipaux sont contraints de diner au moins un soir sur deux au restaurant de l’OMM.

Une obligation que Daniel Sormanni et les autres élus mécontents refusent. Ils ont lancé un boycott et engagé un avocat pour disposer librement de la totalité des indemnités de leur frais de bouche.

Pour l'écologiste Marie-Christine Theubet, cette histoire est affligeante: on a d'autres soucis en ville de Genève que deux repas défrayés chaque mois. Pour moi, c'est une attitude d'enfants gâté."

Ce recours devant la justice pourrait être court-circuité par un projet de délibéré du PDC. Le texte permet au bureau du Conseil municipal de supprimer l’indemnité repas en cas de mise à disposition d’une cafétéria.     

Denis Palma

 

 

 

 

 

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.